Accueil Date de création : 20/10/08 Dernière mise à jour : 26/06/15 23:50 / 197 articles publiés

Choubidou  (chanson) posté le vendredi 26 juin 2015 23:50

Choubidou à la revoyure,   

Choubidou pourvu que ça dure

Choubidou, un geste des doigts,

Choubidou et c’est bien comme ça.

 

On dit plus au revoir,

Bye bye ou bien salut

Quand on change de trottoir

Ce n’est plus la même rue.

C’est toujours la même craie

Mais les mots sont nouveaux

Comme ils sont de notre fait

On les trouve plus beaux.

 

Un Choubidou c’est entre nous

Un voilà tout sympa  comme tout

Qui veut tout dire.

Un Choubidou c’est entre nous

Un voilà tout

Qui fait plaisir.

 

On ne dit plus je t’aime

C’n’est pas dans l’air du temps

Ce n’est pas un problème

Avoir des sentiments.

Mais il faut ce qu’il faut

A quoi bon se lier

A la corde des mots

Que l’on ne peut dénouer.

 

Dans la marche du temps

Nous ne voulons pas faire

Trois p’tits pas en avant,

Trois p’tits pas en arrière.

Dans ce monde qui change

Jamais nous ne mettrons

Sur la face des anges

Le masque du démon.

lien permanent

AINSI DOUTE  (poesie) posté le jeudi 02 avril 2015 00:20

Un homme s'est arrêté sur la route.

Un homme s'est arrêté le temps d'un doute.

L'homme il s'est arrêté  un temps et puis

L'homme qui s'est arrêté est reparti.

Une pâle lumière éclaire le mur d'en face.

La pâle lumière éclaire  si peu la face

De l'ombre. La pâle lumière allume l'angoisse

Derrière l'angoisse des ombres, l'ombre d'une grimace.

Et si, c'est toujours comme ça, quand vient le doute.

Et si c'était pour moi, l'ombre sur la route!

Et si, l'œil cherche à voir coute que coute.

Et si, ça se distille, tombe goutte à goutte.

C'est le si de là haut, on tombe bien bas.

On voit une ci-devant derrière le drap

D'un rideau mal tiré, qui bouge, oui là

Où l'on sent une présence qui se montre pas.

Des pas résonnent encore dans le silence.

Ces pas pourraient encore sans résonnance

Faire demi tour, comme un retour de  chance

C'est sans doute le retour de l'espérance.

Un homme s'est arrêté sur la route

L'homme qui s'est arrêté, est-ce qu'il se doute

Qu'une femme l'a entendu et écoute

Son retour, elle le veut et le redoute.

 

lien permanent

NE TAQUINE PAS  (chanson) posté le mercredi 18 mars 2015 00:15


Ne taquine pas la mémoire

De celle qui a connu,

Dans sa vie tellement d’histoires

Qu’elle ne s’en souvient plus.

 

REFRAIN

 

Ce serait pour elle une aubaine, vraiment,

De parler d’un temps qui n’est plus vraiment.

De sortir de sa quarantaine, vraiment,

En pensant que tout peut être comme avant.

 

Comme au temps des archers du roi,

Il y’a des flèches que ne tire pas

Cupidon qui atteignent le cœur

Où ça fait mal, si mal que l’on pleure.

 

Même qu’aujourd’hui, C’n’est pas fini

Si les temps changent, ne change pas la vie.

 

Ne taquine pas sa mémoire

Des larmes pourraient couler,

Et tomber sur une histoire

Qu’elle avait oubliée

Dans le jardin des Tuileries

Elle a sa p’tite philosophie.

Un moineau passe, puis il s’envole

Elle se dit tiens, c’était une parole

 

Même qu’aujourd’hui, C’n’est pas fini

Les amours changent, ne change pas la vie

 

Ne taquine pas sa mémoire

Si tu ne t’attends pas,

A trouver dans cette  histoire

Les ombres qui sont en toi.

Quand tu évoques tes beaux dimanches

Il y’a une croix de pierre blanche

Dans le cim’tierre de ses souv’nirs

Comme une prière aux silences à v’nir.

 

Même qu’aujourd’hui, C’n’est pas fini

Si les temps changent, ne change pas la vie

 

Ne taquine pas sa mémoire

Toi, pour savoir quoi?

Elle n’a plus vingt ans

Imagine ça,

Cette histoire là

Lui fait croire ça

Tout est comme avant

 

lien permanent

Allergie  (poesie) posté le mardi 10 mars 2015 00:09

Le printemps ce n'est pas pour ma pomme!

Je ne suis qu'une vieille branche, des  boutons

Me viennent quand ça bourgeonne. Je suis comme

Un galeux, ça gratte sous mon veston.

Manque de pot, le pollen sur ma peau

C'est du poivre. Par trois fois j'éternue

Puis encore et encore,  c'en est trop!

A tes souhaits on ne le dit plus.

Le printemps ce n'est pas pour ma pomme

Il faut l'être pour penser un instant

Que le temps peut après un long somme

Rendre toute vie au fagot de sarment

Le serment du sarment est charmant

Allume moi et tu verras ma flamme

C'est sans doute en effet du printemps

Voilà qu'heureux de moi je me pâme.

Et pourtant le printemps ce n'est pas

Pour ma pomme, à chacun sa saison

Je suis plutôt automne, comme tu vois

Pas de quoi tomber en pamoison

lien permanent

L'AMI DONT  (chanson) posté le mercredi 18 février 2015 23:39


L'ami dont je vous vante

Le bistrot nous enchante

Dés lors qu'il ne chante pas

Pour nous la Traviata.

Il peut comme Figaro

Aller de ci de là

Il peut même dire un mot

Si cela ne dure pas.

 

REFRAIN

Neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, deux un

La soirée va commencer, encore un tour chacun.

Au Tabou, on peut chanter de tout

La magie du tabou c'est d'être sans tabou.

 

L'ami dont je vous parle

A parfois l'amygdale

Du cul sec quant il faut

Bref, se jeter à l'eau.

Il traine sur son programme,

Nous autres pour couper court

Aussitôt on réclame

Vite le compte à rebours.

 

REFRAIN

 

L'ami dont je vous cause

Est le roi du couscous,

Un régal qu'il propose

Pour le bonheur de tous

 

Ignorant sa merguez

On découvre ses boulettes

Sitôt rangé des chaises

Il vient nous faire causette.

 

REFRAIN

 

L'ami dont je vous sers

Les mérites a osé

Mettre dans un courant d'air

L'âme des poètes, parler

Au pire ami de l'homme

Le désert de l'ennui

De ce lieu que l'on nomme

Le Tabou aujourd'hui.

 

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à beranne

Vous devez être connecté pour ajouter beranne à vos amis

 
Créer un blog